24.6.17

Peninsula

p a q u e t a g e .  p e n i n s u l a

24 juin d’un autre siècle . J’ai ancrée sur ma péninsule. Une île flottant aux confins de l’infini océan. Exactement comme une île, s’il n’existait ce passage venu la relier au reste du monde. Une subtile nuance qui se baptise isthme dans le jargon des marins ou Insularis Boulevard pour les intimes et que les eaux engloutissent parfois, me laissant soudainement sur ma péninsule fauve et reculée.