29.9.16

dame Laskarina

s k i r o s . g r e e c e
11 : 45 Hier, nos routes se sont croisées. Une auto-stoppeuse marine qui traversait la Mer Égée, d'Istanbul à Spetses. Elle est montée à bord avec pour seule fortune une bourriche d'oursins, une bouteille de vin et sa liberté. Nous avons accosté dans la baie d'une île. Nous avons trinqué et partagé nos états d'âme sur l'univers insulaire. Comme la retzina, les îles nous ont fait tourner la tête.

28.9.16

camouflage

a n t i p a r o s . g r e e c e











23 : 19 Les contraintes et les instruments sont invariablement les mêmes et pourtant la diversité des canons architecturaux insulaires est terrifiante. Une raison sans doute pour laquelle j'aime y revenir.

25.9.16

au sommet de Kefalos

p a r o s . g r e e c e
15 : 20 Il y a des voyages où je perds toute notion du temps, des matins insulaires où je suis presque somnambule. Très tôt je me traine hors du lit et j'enfile un chemisier et des sandales. Je glisse mes cheveux dans un foulard. J'ouvre la porte. Et la vie m'appartient.

24.9.16

assieds-toi un peu avant de partir

k a s t e l l o r i z o . g r e e c e








21 : 49 Je suis amoureuse.
Mais les histoires d'amour finissent toujours mal, en général, comme le dit la chanson. Elle a pourtant tout fait pour que je reste.